25 juillet 2014

Hôpital de jour

Comme on entend tout, et que les relations qui s'enveniment deviennent bruyantes, je remarquais que le malade n'écoutait pas et n'entendait pas ce que le médecin lui disait, mais aussi, de façon tout aussi évidente, que le médecin n'entendait pas et ne comprenait pas ce que le malade lui répondait. Le médecin s'énervait, le temps passait, le téléphone sonnait, le médecin était excédé, l'heure de la consultation était passée, et le même dialogue de sourds se répétait, plusieurs dizaines de fois, sans avancer d'un iota. Il se résume à... [Lire la suite]
Posté par rjondeau à 06:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

06 décembre 2013

Mentalité

.Le championnat du monde de football a été une bonne occasion de verser aux pauvres Ukrainiens quelque pécule, et pour ceux-ci de manifester leur reconnaissance. Qu'un des joueurs ait marqué un but contre son camp montre jusqu'où peut aller cette reconnaissance, et le strict minimum requis, trois buts à zéro a évité aux français d'être éliminés de la coupe du monde.Les Français qui commentent l'évènement auraient été humiliés par une élimination tandis qu'ils sont absolument insensibles à la bassesse d'une victoire obtenue par... [Lire la suite]
Posté par rjondeau à 11:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
08 mars 2013

La blague

   Tenir parole qui tient signification comme on tient une pince qui tient un objet suffit a établir sur des bases solides et à faire vivre une société. Mais, de même qu'on ne peut pas jouer aux échecs avec un joueur de football qui shoote dans les pièces, cette vie ne peut pas tolérer en son sein qu'on ne respecte pas les règles. Il suffit d'avoir menti une seule fois pour être exclu définitivement, et si un peu de relâchement dans la parole rencontre plus d'indulgence, c'est à condition qu'il soit du à la maladresse et... [Lire la suite]
Posté par rjondeau à 21:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
07 février 2011

Réveil de l'intelligence

A propos de  la Côte d'ivoire et maintenant de la Tunisie, je remarque un peu de discordance entre les journaux parisiens. Ce n'est pas très net, et çà ne va peut-être pas durer, mais, aussi léger et furtif que cela soit, c'est un évènement politique d'une énorme importance car dés que la moindre discordance rompt l'unanimité, l'empoisonnement médiatique n'écrase plus et des gens se mettent à réfléchir alors que cette idée ne leur était encore jamais venue à l'esprit. Lao Tseu dit de regarder ce que montre le doigt et non le... [Lire la suite]
Posté par rjondeau à 16:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
17 janvier 2011

En passant

Je ne m'intéresse qu'aux personnes vivantes, même si les pignoufs les appellent de artistes et les imbéciles des fous. Sans espoir de me faire comprendre, je leur dis quelquefois que si quelqu'un n'est même pas fou, alors, il ne m'intéresse absolument pas. Mais, avant d'avoir 79 ans, j'avais été conseil d'entreprise, et sais comme il est difficile pour une entreprise de trouver des gens sur qui on peut compter. C'est pourquoi je signale deux personnes dont je ne ferai pas d'autre éloge que de dire que je les embaucherais. Elles... [Lire la suite]
Posté par rjondeau à 00:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 janvier 2011

L'instant de voir ou le moment de conclure ?

"L'instant de voir, le temps de comprendre, et le moment de conclure", disait Lacan. Cette façon de considérer les choses de la vie fait de la vision un intercesseur qui sort la pensée de sa torpeur pour un temps dont la durée reste à déterminer. C'est une proposition qui me parait acceptable au moins pour un essai. Je l'emprunterai donc pour en faire l'essai. Si je comprends et conclus tout de suite, la spéculation ne s'amorce pas, faute d'expectative. Le rire en tient lieu. Quand je voyais une procession s'adresser à... [Lire la suite]
Posté par rjondeau à 04:47 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

26 novembre 2010

Cela devient intéressant

Pendant que la horde médiatique récite les litanies qu'on lui dicte sur cette crise, et que les législateurs affectent de subir une fatalité alors qu'ils ont construit de bout en bout tous ces fantoches que sont les sociétés, les bourses, les actionnaires, le passage du rêve à la réalité s'opère sur le mode instantané et paradoxal qui caractérise la vie du joueur en perpétuel suspense:  "La Grèce et l'Irlande, l'Irlande après la Grèce...etc..." C'est toujours du poker parce que renflouer n'est pas prêter et que la... [Lire la suite]
Posté par rjondeau à 08:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 octobre 2010

Un gène très gènant

A Paris, on cause, comme en mer, on flotte. Si on ne cause pas, on se noie. Quand on examine ce que la philosophie appelle la question de l'origine, on découvre qu'elle cesse de se poser aussitôt qu'on s'aperçoit qu'elle est une construction de son propre esprit. Mais, si on ne pousse pas l'abstraction à ce degré, on remarque tous les jours une dérive qui s'étale d'autant plus qu'on discute plus. Par exemple, quand les journaux parlent de la réussite scolaire des immigrés, ils négligent toujours de s'interroger sur l'immigration qui... [Lire la suite]
Posté par rjondeau à 12:54 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
06 septembre 2010

LA VÉRITÉ

<!-- @page { margin: 2cm } PRE.cjk { font-family: "NSimSun", monospace } P { margin-bottom: 0.21cm } A:link { so-language: zxx } --> La vérité, tout le monde s'en fout. S'informer en interrogeant les gens autour de soi et se fier à ce que vous disent les gens bien informés est l'usage le plus courant et la sagesse même. Mais les activités humaines sont collectives et peuvent être analysées en termes de jeu parce que, pendant la durée d'une partie, la vérité à laquelle les joueurs se réfèrent est la règle... [Lire la suite]
Posté par rjondeau à 08:59 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
01 août 2010

Penpals

Un peu perclus et prisonnier d'un arrondissement où il y a des gaz d'échappement dans toutes les rues et de l'escroc à tous les étages, je ne fréquente guère les gens d'ici. Je m'échappe par Skype où je retrouve des amis de tous les pays du monde rencontrés sous prétexte qu'ils voudraient ou auraient voulu apprendre le français, dont certains vraiment, car la moitié d'entre eux sont professeurs de français en titre à Santa Fe ou Hochiminhville, Toronto ou Novovosibirsk et bien d'autres endroits,Je m'adresse à eux ici. One penpal sent... [Lire la suite]
Posté par rjondeau à 11:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,