12 février 2014

Un Renoir

Ce tableau qui représente le restaurant Fournaise à Chatou surprend d'abord celui qui y cherche des ressemblances avec le célèbre "Déjeuner des canotiers". Mais le "Déjeuner des canotiers" figure des groupes d'interlocuteurs soudés, alors que dans le "Déjeuner des bateliers" personne ne se parle, et pour qu'on ne s'y méprenne pas, Renoir a été jusqu'à détourer la tête de la femme vue de dos au premier plan, ce qui la nimbe, la rend muette comme une statue et quelque peu métamère : quand on la regarde de loin, la tête est plus ou... [Lire la suite]
Posté par rjondeau à 05:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

07 avril 2006

L'art et la démagogie.

La métaphysique, c'est extrèmement beau, mais ce n'est pas physique. Si on veut la rendre physique, c'est cérémonieux, et beaucoup moins beau. Passer de l'un à l'autre ne va pas de soi.Le 9 Juin 1311,en l'honneur se la Madone en majesté de Duccio, les afaires furent arrétées, les édifices fermés, ainsi que les boutiques, dit Hourticq, et il cite : "l'évèque ordonna une grande et dévote compagnie de prêtres et de frères, avec une solennelle procession accompagnée de neuf seigneurs et de tous les officiers de la commune et de ... [Lire la suite]
Posté par rjondeau à 00:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
31 décembre 2005

l'enfant vu de dos

Un peu rapidement...Les innombrables madones, les adorations des mages ou des bergers ont fixé l'attention sur le petit enfant, vu de face. Mais le souvenir de ces images et aussi le choix d'un enfant un peu plus grand, mais vu de dos ont un pouvoir de concentration énorme. Dans cette oeuvre composite et bizarre qu'on appelle l'atelier du peintre de Courbet; l'enfant vu de dos est le personnage le plus solidement instalé à sa place. Cette position de l'enfant, qui nous captive, nous fait essayer d'entrer dans son regard. Dans la gare... [Lire la suite]
Posté par rjondeau à 21:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 novembre 2005

Photogénie

La Suisse et les chatons sont photogéniques, mais photogénique à ce point là est souvent considéré comme un défaut, le défaut de "faire carte postale". Je me suis longtemps demandé ce que pouvait bien vouloir dire cette expression, et comme je vais me trouver dans un séminaire probablement assis à côté de la fille des cartes postales Yvon, je vais essayer de lui poser la question. Mais pour éviter une réponse à la va vite, il faut que j'étale un peu la question. Un blog s'y prête, est-ce qu'il y convient ? Les... [Lire la suite]
Posté par rjondeau à 04:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
28 août 2005

l'arbre

Tout le monde connait la chanson de Brassens et son succès témoigne d'une résonance qui fait écho chez beaucoup de gens. Les arbres ont été quasiment des divinités celtiques, on voit toujours des marmenteaux, et en Mai 68 où l'on remuait plusieurs choses, c'est à propos l'abattage des arbres que les réprobations étaient unanimes. Mais depuis Ronsard, et son ode aux bucherons de la forest gastine, je ne vois pas grand chose à citer chez les poètes. De plus, je remarque que l'arbre est naturellement épinglé par les descendants de... [Lire la suite]
Posté par rjondeau à 08:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
21 août 2005

l'arbre, suite et prolongements

Nota: pour voir les tableaux dont je parle, cliquez sur http://www.wistiti.fr/ Vous arrivez sur le site "wistiti". Alors, en haut à droite dans la première case "identifiant", vous tapez "rjondeau", et dans la deuxième, le mot de passe "conversation". Vous trouvez quatre albums avec des miniatures. Choisissez l'album et cliquez sur la miniature, puis recliquez. Au deuxième clic d'agrandissement, vous commencez à voir quelque chose. J'étais parti de la chanson de Brassens,... [Lire la suite]
Posté par rjondeau à 04:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :